les amis du petit train
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

les amis du petit train

forum des amis petit train viuz en sallaz
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» les plans de Julius de Waal
le terminus des prétentieux EmptyMer 5 Mai - 6:20 par jacques987

» le Poti Poromu ou véhicule amphibie Taravana
le terminus des prétentieux EmptyLun 3 Mai - 6:48 par jacques987

» le marchand de marrons
le terminus des prétentieux EmptyLun 3 Mai - 6:33 par jacques987

» moteur électromagnétique pour bateau
le terminus des prétentieux EmptyDim 2 Mai - 23:10 par jacques987

» Cours d'anatomie
le terminus des prétentieux EmptyMar 27 Avr - 10:37 par Locovap

» Trop de monde chez le coiffeur
le terminus des prétentieux EmptyJeu 15 Avr - 10:47 par Locovap

» Le perroquet du bordel
le terminus des prétentieux EmptyJeu 1 Avr - 12:14 par Locovap

» Julien à l'hôpital
le terminus des prétentieux EmptyJeu 1 Avr - 12:09 par Locovap

» Perles de lycéens
le terminus des prétentieux EmptyJeu 1 Avr - 11:18 par Locovap

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Lun 19 Aoû - 15:25
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    -40%
    Le deal à ne pas rater :
    -40% sur les baskets Nike Court Royale (du 38,5 au 49,5)
    32.97 € 54.99 €
    Voir le deal

     

     le terminus des prétentieux

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    bill74310

    bill74310

    Messages : 69
    Points : 99
    Réputation : 2
    Date d'inscription : 24/09/2012
    Localisation : chamonix

    le terminus des prétentieux Empty
    MessageSujet: le terminus des prétentieux   le terminus des prétentieux EmptyMar 25 Sep - 14:48

    le terminus des prétentieux Dscf2810

    LE TERMINUS DES PRETENTIEUX


    Saint-Michel sur Audiard est un petit terminus des chemins de fer d’apartementaux CFA situé entre Montauban et la Méditerranée, un pays que l’on appelle la France profonde, refuge des caves, bandits sur le retour, poivrots et dames de bonne compagnie, un pays où l’on met les cons sur orbites, et quand les types de cent trente kilos disent certaines choses, ceux de soixante les écoutent...

    le terminus des prétentieux Dscf2811

    En cette année 1963, le train a encore de beaux jours devant lui, car la route est trop toc, d’ailleurs les quatre mouvement voyageurs journaliers sont assurés par un Picasso flambant neuf, dont les chromes brillent comme un miroir de bordel, la desserte marchandises est toujours effectuée par des machines vapeur, une 050 TB, un vieux tromblon récupéré sur l’ancienne compagnie état, et une 030 TJ, un coucou qui ne sort pas de Suisse mais plutôt d’un surplus de la 1ere guerre mondiale, une bécane de vioques.

    le terminus des prétentieux Dscf2812

    Ces marchandises sont destinées aux deux usines du coin, les caves de Saint-Jean Nivert, une coopérative viticole qui produit une vinasse à se ventouser les joues. Les ploucs du coin l’appellent « le velours de l’estomac », mais les gens de la haute le nommeraient plutôt « purge du Colomb » ou « vitriol du pauvre ».
    De l’autre côté se trouvent les Établissements Naudin tenus par un ex-truand reconverti dans le négoce de machines agricoles, mais toujours prêt à mettre un bourre-pif même en pleine trêve, d’ailleurs certains voudraient le disperser aux quatre coins du pays, l'retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle, d’autres le prennent pour un faux caïd ou pour un vrai branque.


    le terminus des prétentieux Dscf2813

    Un autre bâtiment jouxte le pont secteur, Une ancienne limonadière où sévissait un certain Jo le trembleur qui avec 50 kilos de patates et un sac de sciure de bois, sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic ; un vrai magicien ce Jo, le roi du vitriol, mais suite à des problèmes, la production dûe s’arrêter, et oui, y'a des clients qui devenaient aveugles et ça faisait des histoires. Aujourd’hui, c’est le repère de l’ami Théo, un fritz qui préfère les chars Tigre au Patton et qui donne dans le pastis.

    le terminus des prétentieux Dscf2814

    Deux commerces sévissent le long de la rue de la gare : un clapier tenu par un dénommé Tomate, repère des joueurs de tapis vert du coin, et un claque appartenant à la dénommée Lulu la Nantaise, une blonde comac’, le diable rose, qui connut ses heures de gloire pendant la seconde guerre mondiale, repère de résistantes, dont le but était de collecter des informations, et de fatiguer l’ennemi, d’ailleurs le général disait de son personnel, « ce sont des putes, oui, mais des résistantes », au rez de chaussée du bâtiment se trouve un restaurant « Aux deux paupiettes » tenu par Francis Lagneau, dit « Petit Marquis », dit « Chérubin », dit « Talon Rouge », dit « Falbala », dit « Belles Manières ». Il est également connu, dans certains milieux, sous le sobriquet de « Requiem », dit « Bazooka », dit « La Praline », dit « Belle Châtaigne ». C'est curieux comme les gens sont méchants. A sa terrasse se trouvent deux barbouzes, le plus âgé des deux à l’air d’être inquiet, il ne quitte pas des yeux la caisse chargée sur son véhicule, il est vrai que perdre « sa majesté » à deux ans de la retraite pourrait nuire à celle-ci. Plus loin le grand père MATTEI a garé sa traction, résistant après l’heure il a marqué FFII le retour sur sa voiture.

    le terminus des prétentieux Dscf2815

    En contrebas de la voie, sous les caves, se trouve la maison de Maître Follace, un notaire qui a la garde de Patricia la nièce de Fernand, Cette maison, cette verdure, ce calme, tout est ravissement, Voyez-vous, rien ne vaut ces vieilles demeures de famille, ces greniers où nous avons joué enfants, c'est un héritage, un cadeau, un objet de famille, une baraque de bourges, avec des canards, C'est con un canard, mais ça fait cossu ! Pendant que les jeunes du coin font la fête, jean est en cuisine avec maître Folasse à tartiner des petits fours, ils sont rejoints en cuisine par Monsieur Fernand, Raoul, et Paul.

    le terminus des prétentieux Dscf2710

    De l’autre côté de la gare se trouve la péniche des VOLFONI, d’ailleurs ils ont organisé une petite réunion des cadres, façon meeting si vous voyez ce que je veux dire, enfin quoi, on parle dans notre dos…

    le terminus des prétentieux Dscf2711



    EVOLUTION

    Mais ce n’est que le début, la base, le premier chapitre qui engendrera des nuits blanches, des migraines, des nervousses brékdones comme on dit de nos jours.
    La thèse est osée mais comme toutes les thèses parfaitement défendable. Mais nous allons si vous le voulez bien discuter de la musique par rapport au local, de l'élixir et du flacon, du contenu et du contenant.
    Tout d’abord la digitalisation, et pas celle du poussage de wagons au doigt, mais la vrai, avec télécommande et tout, un truc de bat.
    Puis la reprise de l’éclairage par l’ajout de rubans à led dont la couleur varie afin de passer du jour à la nuit, et de la nuit au jour, et on recommence.
    Et enfin le détaillage et l’illumination de l’ensemble des bâtiments, intérieur et extérieur, des chambres du Diable, de la gare, des commerces. Un truc à faire péter le compteur EDF.
    Et par la suite, l’apothéose, le grandiose, le merveilleux, le réseau associé à la réplique, mais cela est un autre chapitre…
    Revenir en haut Aller en bas
     
    le terminus des prétentieux
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    les amis du petit train :: FERROVIAIRE :: Realisation des membres (hors club) :: bill74310-
    Sauter vers: