les amis du petit train

forum des amis petit train viuz en sallaz
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Suite Expo Chambery
Hier à 21:12 par Christian.G

» pas de bol
Jeu 16 Nov - 7:55 par alain.b

» Expo Chambéry 4 et 5 Novembre 2017
Mar 14 Nov - 12:33 par julot

» pompe manuelle à ressort
Lun 13 Nov - 5:27 par jacques987

» meme rosalie
Dim 12 Nov - 10:26 par alain.b

» Les bras m'en tombent !!!
Sam 11 Nov - 19:49 par Locovap

» loco FlashJac sur les rails
Jeu 9 Nov - 19:55 par Locovap

» 75 ans et un coup de vent...
Jeu 9 Nov - 10:41 par Locovap

» CHAMBERY
Mer 8 Nov - 15:25 par julot

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Lun 19 Aoû - 15:25
Petites annonces


Partagez | 
 

 loco FlashJac sur les rails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacques987



Messages : 167
Points : 278
Réputation : 1
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 74
Localisation : Polynésie française

MessageSujet: loco FlashJac sur les rails   Jeu 9 Nov - 19:27

Bonjour,

A la suite d'essais pompeusement (à cause de la pompe ?) appelés « flash steam et semi-flash steam », une réalisation qui donne un résultat appréciable puisqu'on n'a plus – hantise de bien des « vaporistes » – de chaudière classique à construire.

Le cœur du système : un serpentin de 1,15 m en tube de cuivre de 2 x 3 qu'il faudrait nommer « chaudière monotube ».




L'ensemble à tester : le wagon emmène une pompe (moteur électrique) alimentée par un réservoir double (environ 150 ml) ; fonctionnement à jet continu pour alimenter un réservoir-tampon installé sur la loco et qui régule le jet tout en apportant une légère surpression (moins de 0,5 bar). L'eau de ce réservoir est envoyée vers une vanne de type vanne-gaz qui injecte une faible dose au serpentin (environ 3 à 4 ml par minute) au serpentin. Ce dernier chauffé va envoyer de la vapeur au moteur (oscillant simple effet de 0,46 cm3). Un graisseur à déplacement l'aide dans cette tâche difficile …
A noter que la longueur du serpentin pourrait convenir à une cylindrée plus importante (0,75 cm3) pour un fonctionnement à 2 bars.



L'essai : malgré la faible cylindrée et une masse respectable de 1,8 kg, cela fonctionne à une vitesse réaliste en acceptant un inverseur qui permet la marche avant et la marche arrière ainsi, pour le démarrage, que le débrayage.



A suivre en donnant à la FlashJac une robe digne d'elle ...

Cordialement.
Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vapeuretmodelesavapeur.com
Locovap

avatar

Messages : 360
Points : 638
Réputation : 13
Date d'inscription : 25/09/2012
Age : 62
Localisation : 74 PERS-JUSSY

MessageSujet: Re: loco FlashJac sur les rails   Jeu 9 Nov - 19:55

Bonjour Jacques,
Formidable, et vu l'explication c'est une vrai usine à gaz et vapeur et en plus ça fonctionne, c'est incroyable, tu es un peu le Chapelon du modèle réduit.
Bravo et bonne continuation
Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
loco FlashJac sur les rails
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les amis du petit train :: FERROVIAIRE :: Realisation des membres (hors club) :: jacques987-
Sauter vers: